Aire de conservation Sager

Bienvenue à la zone de conservation Sager

L’aire de conservation de Sager offre des aires de pique-nique, des sentiers et un belvédère où l’on peut admirer le panorama.

Elle fait partie d’une zone de l’ère glaciaire appelée l’île du lac Oak, une série de grands drumlins qui formaient une île dans le lac glaciaire Iroquois. Le drumlin qui se trouve dans l’aire de conservation est l’un des points terrestres culminants dans la zone et offre une excellente vue du paysage environnant, y compris une partie de la vallée de la rivière Trent.

Un court sentier d’un kilomètre débute à la base de la colline et grimpe abruptement jusqu’à une tour d’observation panoramique de 30 pieds de hauteur, offrant des vues spectaculaires de la région.

Ce que champlain en a dit :

L’alliance avec les Hurons Wendats oblige Champlain à mener une expédition militaire contre les Iroquois au lac Oneida, dans l’actuel État de New York. Le départ a lieu le 1er septembre. Il voyage du lac Couchiching au fleuve Saint-Laurent, en passant par les lacs Kawartha et la rivière Trent.

En route, il observe les Barrages-de-Pêche-Mnjikaning, qu’on devine encore à l’étranglement des lacs Couchiching et Simcoe. Il est séduit par la région de Kawartha (« eaux scintillantes », en ojibwé) et les Mille-Îles. « Le pays est traversé de grand nombre de rivières, ruisseaux et étangs, qui se déchargent les unes dans les autres et en leur fin aboutissent dans le fleuve Saint-Laurent et dans les lacs par où il passe : le pays est fort plaisant en son printemps, il est chargé de grandes et hautes forêts », écrit-il.

Membre du :

Pour en savoir plus et planifier votre voyage dans la région de la Baie de Quinte :

Notez et écrivez un commentaire