Ferme Leisure Farms

Fresh Experiences

Leisure Farms est une entreprise familiale fondée en 1981. Nous sommes situés dans la dynamique communauté de Sturgeon Falls (Nipissing Ouest) et ceinturons la placide rivière Sturgeon. Nous cultivons du maïs, ainsi que des fraises, des framboises et des citrouilles fraîches.

Nous mettons un point d’honneur depuis plus de 30 ans à cultiver méticuleusement nos savoureux produits pour que ces derniers soient d’une grande qualité.

Notre ferme familiale n’est pas simplement un comptoir où acheter des produits locaux, mais un endroit où il fait bon se rencontrer et s’amuser en famille à la faveur d’un pique-nique, d’une promenade en wagon ou d’une dégustation de guimauves sur le feu.

Leisure Farms offre quotidiennement des produits frais, des pâtisseries telles que des tartes aux fruits maison, du pain et des gelées et confitures maintes fois récompensées.

Quelle belle occasion de profiter de l’air pur, d’admirer les champs regorgeant de baies rouges et de socialiser!

Passer une journée chez nous est une expérience unique. Venez relaxer, vous faire de nouveaux amis et découvrir un des secrets les mieux gardés de la communauté.

À Mattawa, endroit qu’il juge « fort agréable », Champlain et son équipage bifurquent en direction ouest. Après moult portages, dont on aperçoit encore les sillons sur les rives de la rivière Mattawa, il atteint le lac Nipissing le 26 juillet.

Il aime ce lac, ses îles et les petites rivières qui s’y déchargent. « Le côté nord du lac est fort agréable, il y a de belles prairies… » Il passe d’ailleurs deux jours auprès des Nipissingues.

Le trajet le mène ensuite à la rivière des Français, qui fait aujourd’hui rêver avec ses rochers et ses grands pins. Il a l’intention d’établir un peuplement en Nouvelle-France, mais les rives austères et peu accueillantes du cours d’eau le rebutent. « Tout ce pays est encore plus désagréable que le précédent, car je n’y ai point vu dix arpents de terre labourable, sinon rochers, et pays aucunement montagneux », retient-il.

Heureusement, il y a des bleuets et des framboises… et, au bout, sa mer douce : la baie Georgienne.

Le Nord ontarien a un caractère sauvage et intemporel. Ses nuits d’ébène révèlent la splendeur de la voûte étoilée.

Champlain, ouvrant la voie pour les explorateurs qui allaient ensuite se rendre jusqu’à la baie James, a traversé le territoire de l’Outaouais à la baie Georgienne par des cours d’eau qui demeurent indomptés.

De la rivière Mattawa – dont les portages ont été creusés par les Premières Nations et les voyageurs – jusqu’au delta de la rocheuse rivière des Français, préparez-vous à vous fondre dans la nature… et à découvrir des collectivités francophones dynamiques et fières de leur longue histoire.

Pour en savoir plus et planifier votre voyage dans la région du nord-est de l’Ontario :

Notez et écrivez un commentaire