Parc provincial Fitzroy

Le parc provincial Fitzroy est situé à la jonction de la rivière sinueuse Carp et de la grande rivière des Outaouais. Il offre une vue panoramique sur la « Kichissippi », la grande rivière suivie par Samuel de Champlain en 1613 puis en 1615. Un panneau d’interprétation rappelle les voyages du grand explorateur français.

Le parcours du voyage de Champlain en 1613

5 juin : on passe le rapide des Chats jusqu’à l’Île « Sainte-Croix » au nord de Braeside: Samuel et ses hommes traversent les rapides et le lac des Chats à l’aviron, en tirant les canots et en portageant. Épuisés, les hommes doivent abandonner des vivres et de l’équipement. Il note que les Anishnabés sont infatigables et fort aidants.

Là où se trouve maintenant Arnprior, l’équipage croise l’embouchure de la rivière Madaouaska sur laquelle habite en amont la nation des Matouescharinis. Champlain note que les rives ont presque toutes été brûlées par ses premiers habitants. On fait escale pour la nuit sur une petite île au nord de Braeside que Champlain nomme Île-Sainte-Croix après y avoir planté les armoiries françaises.

Les Kitchissippis Anishnabés – Les Algonquins de la grande rivière des Outaouais : Madawaska, Rivière reconnue par Champlain en 1613 – embouchure à Arnprior

Champlain dans la vallée de l’Outaouais en 1615

Parti de Québec le 9 juillet 1615 avec le récollet Joseph Le Caron, Samuel de Champlain franchit la rivière des Outaouais, qu’il connaît pour s’être rendu deux ans plus tôt jusqu’à la petite île aux Allumettes. De nombreux rapides rendent la navigation de l’Outaouais périlleuse, et il préfère emprunter les chaines de lacs près de Cobden. Il y découvre des petits fruits, bleuets et framboises, « en telle quantité, que c’est merveilles ».

Extrait du documentaire « Le nouveau monde de Champlain », Guide pédagoqique par Félix Saint-Denis de L’écho d’un peuple

 

VALLÉE DE L’OUTAOUAIS

La vallée de l’Outaouais se fait surtout connaitre comme capitale de l’eau vive, mais les amateurs des  ports de pagaie ont adopté ses nombreuses rivières. Les barrages ont passablement changé la rivière des Outaouais depuis le passage de Champlain (qui y aurait perdu son précieux astrolabe, le secret de la précision de ses cartes), mais elle a le pouvoir de projeter le pagayeur dans le temps. Au détour, on croirait apercevoir un canot voyageur balayé par le courant, sur le rivage d’une île..

POUR EN SAVOIR PLUS ET PLANIFIER VOTRE VOYAGE DANS LA vallée de l’Outaouais :

Notez et écrivez un commentaire

Canon Smith Drive 5201
Ottawa K0A 1X0 ON CA
Obtenir un itinéraire