Parc provincial Voyageur

Situé sur les rives de la majestueuse rivière des Outaouais, à la frontière du Québec et de l’Ontario, le parc provincial Voyageur vous propose un voyage dans le temps à l’époque du grand explorateur Samuel de Champlain.

Le parc Voyageur, qui était autrefois le site de rapides impétueux, est désormais une zone protégée composée de baies calmes, marais, champs et forêts en raison des inondations causées par la construction du barrage de Carillon en 1964.

Découvrez une nature exceptionnelle regorgeant d’espèces d’oiseaux et d’animaux sauvages, les oiseaux migrateurs étant l’attraction principale au printemps et à l’automne.

Profitez de l’une des quatre plages bien entretenues situées dans chacune des baies du parc, y compris une merveilleuse aire de pique-nique ouverte au public pendant la journée.

Amateurs de plein air, découvrez nos sentiers de randonnée familiale, nos offres de pêche saisonnière ou nos pistes de ski de fond de niveau débutant à intermédiaire.

Le parc Voyageur propose également la location de canoës et kayaks sur place pendant la saison estivale.

Passez une bonne journée en famille ou séjournez avec nous le temps des vacances : le parc Voyageur propose 416 terrains de camping pour véhicules de plaisance ou récréatifs (VR) pouvant être loués à la journée, au mois ou à la saison.

Pour en savoir plus sur votre prochaine aventure avec Parcs Ontario, suivez-nous sur Facebook!

Le parc provincial Voyageur vous attend été comme hiver!

Crédits: Parcs Ontario 2018

LE NOUVEAU MONDE DE CHAMPLAIN

Extrait du Guide d’aventure et de découverte « Le nouveau monde de Champlain » (Félix Saint-Denis, L’écho d’un peuple)

Le parcours du voyage de Champlain en 1613 :

31 mai : Champlain contemple enfin devant lui la vallée de l’Outaouais, la Kitchissippi ! La Grande Rivière accueille les Français avec l’épreuve des rapides de Carillon, nommées Quenechouan par leur guide. Le soir du 31 mai, l’équipage fait escale dans la région de Chute-à-Blondeau.

1er juin : de la Chute-à-Blondeau jusqu’à la tête du Long-Sault : Les explorateurs franchissent la Chute-à-Blondeau et ensuite le « passage infaillible » au pied du Long-Sault où aura lieu, plus tard en 1660, le fameux combat de Dollard des Ormeaux et de ses alliés Anishnabés et Ouendats (Hurons). Ils doivent entreprendre la pénible remontée des rapides du Long-Sault, longue de huit kilomètres, à partir de la rivière Petit-Rideau jusqu’à l’actuel pont du Long-Sault reliant Hawkesbury et Grenville. Halant son canot avec une corde bien attachée au poignet, Champlain perd pied et est entraîné dans les rapides vers une mort certaine. Son pied est coincé entre deux rochers et il sombre sous l’eau. Le guide anishnabé plonge au secours de Champlain et un remous de la Kitchissippi épargne ce dernier de justesse. Champlain, grand capitaine et navigateur, ne savait même pas nager comme la plupart des Français de son époque. Épuisés après cette épreuve légendaire qui fera partie de tous les récits des voyageurs qui suivront, l’équipage fait escale pour la nuit à la tête du Long-Sault, sans doute sur l’Île Hamilton ou l’Île-du-Chenail à Hawkesbury.

Revivez les aventures de Champlain en images grâce au documentaire d’action Le Nouveau Monde de Champlain (Épisode 1) – La naissance d’un rêve:

Courtoisie de l’Écho d’un Peuple, 2013

Pour en savoir plus et planifier votre voyage dans la région de Prescott-Russel:

Notez et écrivez un commentaire

Front Road 1313
Chute-à-Blondeau K0B 1B0 ON CA
Obtenir un itinéraire